Des nouvelles de Mayotte (par Cathy Berthelot)

Bien-aimés en Christ, 

Je tenais à vous souhaiter de passer de bonnes fêtes de fin d’année en compagnie de votre famille et sous les regards de Dieu.

Pas de lettre de nouvelle ce mois-ci, « juste » d’excellentes nouvelles de la grâce de Dieu en réponse à nos prières.
J’ai rencontré les Directeurs de l’Action Missionnaire France et Réunion lors de leur passage à Mayotte au début du mois.
Je leur ai fait visionner une courte vidéo pour leur montrer l’oeuvre que Dieu fait dans le cœur des familles au travers de moi, je leur ai aussi fait part de ma fatigue à porter ce travail seule depuis 3 ans, sans l’église de Mayotte, et voici les décisions qu’ils ont prises en présence des intéressés: (C’est comme si Dieu lui même parlait au travers de leur bouche).

 1.Dorénavant, les cellules de maison se feront à l’espace socio culturel (l’école d’alphabétisation) parce que c’est leur espace, il est grand, ils pourront venir en nombre, et qu’ils auront la liberté de venir sans subir de réflexions (en cas de retard, de fleur arrachée, de bêtises dans le jardin, ou pour accéder aux toilettes, etc)…

2.Les Pasteurs de l’église ADD de Mayotte feront les visites avec moi, pendant 6 mois / 1 an pour apprendre à les connaître, et gagner leur confiance. Passé ce délai, si le courant passe bien, je leur passerais le relais

3.Je serai le trait d’union entre les Pasteurs et les familles, ils ne devront ni les inviter à l’église, ni aux cellules avant ce délai de 6 mois / 1 an et avec mon feu vert

4.Les rencontres se feront 1 fois par mois, car l’espace sont socio culturel est financé par l’état et les subventions. Il faut rester discrets.

5.On doit chercher un terrain pour établir une église dans le village, car ces familles sont l’église de demain

6.Je doit dupliquer ce modèle dans d’autres villages pour continuer à amener d’autres familles à Jésus

7.Il faut trouver un(e) remplaçant(e) à l’espace socio culturel pour superviser les salariés

8.Ils réfléchissent à mon statut (car seuls ceux qui prêchent ont le droit de porter le nom de « missionnaires »)…

Ci-joint la vidéo de Noël, à l’espace socio culturel, ils étaient 60 à venir écouter l’Évangile. Plusieurs maris de mes « bouenies » qui me voient souvent et avec qui j’ai créé des liens, sont venus pour la première fois, ils se sont assis discrètement au fond et on écouté. Ils sont partis après, aussi discrètement. Mais la graine a été semée.

Dans l’école, cette année, il y a plus d’hommes, et du coup, c’est la première fois aussi qu’ils étaient aussi nombreux à venir par rapport aux années précédentes. Certains sont restés debout, d’autres écoutaient devant la porte. Que Dieu continue son oeuvre.

Un énorme merci à l’église qui nous a offert les téléphones, vous avez fait des heureux, adultes, enfants tous ont pu se réjouir !!!
Merci à l’église qui nous a offert les petites voitures pour les garçons, même les grands ont voulu des petites Porsche.
Merci à tous pour vos dons et pour votre soutien. Dieu vient de retirer un gros poids sur mes épaules. Et prions pour que tout cela soit suivi d’actions, et de mise en oeuvre effective.  

Ci-joint un petite bout de leur joie à chanter nos chants en Shimaoré. https://youtu.be/d1Gbn6Uc8f4 Merci de m’avoir portée pendant tout ce temps et d’avoir cru que Dieu était dans l’affaire.

Persévérons dans la prière, parce que ce ne sont que les prémices.

Soyez arrosés d’huile fraîche.

Amitiès Fraternelles.
Cathy Berthelot En Mission avec vous à Mayotte

décembre 16, 2019